Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Emilie Pelletier, Agence immobilière CHATEAU THIERRY 02400

Des branches d'arbres de la voirie publique avancent sur votre terrain...

Publiée le 11/12/2019

Les branches d’un arbre situé sur un trottoir de la commune dépassent sur votre propriété et vous vous demandez à qui revient la charge de les couper ?

L’administration a l’obligation d’entretenir son domaine public

Des règles de distance s’appliquent aux particuliers lorsqu’ils plantent des arbres près des limites de leurs propriétés. En revanche, lorsque la commune ou une administration publique plante des arbres sur le trottoir d’une de ses voiries publiques, elle n’a pas de distance à respecter au regard des terrains privés voisins. Mais les arbres se situant sur les trottoirs publics sont des accessoires indissociables du domaine public, ils se trouvent donc sous la responsabilité de la commune ou de l’administration publique qui en est propriétaire et à laquelle il revient donc la charge de les entretenir, notamment pour prévenir un danger éventuel.

En cas de branches d'arbres nuisibles sur votre terrain, informez la mairie

Si la commune ou l’administration publique, propriétaire des arbres plantés sur la voirie publique, n’entretient pas les arbres concernés qui viennent à dépasser sur votre terrain, il vous est possible de l’informer de la situation et de lui demander de bien vouloir intervenir par un premier courrier. En cas de refus de réaliser l’entretien demandé, il vous est possible d’adresser, en second lieu, un recours gracieux à la personne à l’origine de la décision de refus. Pour information, le recours gracieux est gratuit, il peut être adressé sur papier libre et envoyé en lettre recommandée avec accusé de réception. Mais si malgré un recours gracieux, l’administration ne réalise toujours pas l’entretien des branches d’arbres visées et que ces dernières vous causent un dommage avéré, il vous est possible de saisir le juge administratif pour engager la responsabilité de la commune et obtenir réparation au titre d’un défaut d’entretien normal de l’arbre.

Notre actualité